25/11/2006

La cite de cheratte

La cité du charbonnage

Construite à partir de 1920, la cité fleurie comptait 200 logements pour les familles et 128 chambres pour céluibataires dans le phalanstère. Les briques ayant servi à construire les maisons et l'hôtel du curé proviennent essentiellement de l'artile récupéré lors du creusement du canal.

Cette cité était privée, elle appartenait au charbonnage et la vie y était règlée par les nécessités du charbonnage, ne pouvaient y vivre que les travailleurs du charbonnage et leur famille, la cité comportait à ses entrées de lourdes grilles qui étaient fermées la nuit et les "étrangers" à la cité étaient sévèrement contrôlés par des gardes.

La cité de Cheratte comportait plus de 300 logements quand elle a été rachetée au Charbonnage du Hasard par la Régionale Visétoise d'Habitations Sociales en 1978 et une première campagne de rénovations et constructions se termina en 1985. Encore actuellement des maisons sont dotées de salles de bain car il n'y en avait pas dans cette cité dont la construction première s'est achevée en 1929.

La cité est classée dans la liste du Patrimoine Wallon.

 

11:45 Écrit par David Kever dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.